baniere detectivarium

Guillaume &
Mikajoh

La bière

empreinte

L'existence de la bière, découverte dans la province de Sumer, remonte au 4ème millénaire av. JC. À cette époque, elle était alors appelée sikaru (dont la traduction littérale est pain liquide) et était à la base de l'alimentation quotidienne. On la fabriquait par cuisson de galettes à base d'épeautre et d'orge que l'on mettait à tremper dans de l'eau, afin de déclencher la fermentation nécessaire à la production d'alcool, et que l'on assaisonnait avec de la cannelle, du miel ou toutes autres épices en fonction des préférences des clients. La bière, connue des peuples de Chaldée (Irak, Koweït) et d'Assyrie (Syrie, Liban, Palestine), devenue monnaie d'échange, commença sa dissémination.
Grâce à leurs multiples expéditions, les peuples du nord de l'Europe découvrirent la bière. Appréciée pour son goût et par son degré d'alcool assez élevé, la bière ne rencontra aucune résistance de la part de la vigne et s'implanta durablement au-delà des latitudes favorables à la viticulture, dans les régions aux précipitations idéales à la culture de l'orge et du houblon. C'était le temps de la cervoise (ou cervesia) tant appréciée des Celtes et des Gaulois (qu'ils appelaient korma), par ailleurs inventeurs des tonneaux. Le brassage était une opération familiale généralement réalisée par la femme.

0. Agence Detectivarium
1. Les livres
2. Prochaines parutions
3. Les auteurs
4. Autour des livres
5. Jeux

6. Bonus

l l l l


Partout dans le monde, la fabrication de la bière respecte les mêmes étapes :
- le maltage donnera son goût et sa couleur à la bière. Il consiste à faire germer les grains d’orge, puis on les sèche.
- la saccharisation transforme les amidons en sucres par le brassage.
- le houblonnage. Le houblon et l’ébullition apportent de l’amertume.
- la fermentation, grâce à des levures, transforme les sucres en alcool.
- le conditionnement, en bouteilles, canettes, fûts.
A partir de cette recette basique, chaque brasseur apporte sa touche personnelle et ainsi les bières se comptent par centaines : blonde, brune, noire, blanche, rosée, ambrée, abbaye, bio, dégustation, lager, lambic, trappiste, Noël, amère, épicée, équilibrée, fruitée, houblonnée, maltée, sucrée, torréfiée, sucrée, vineuse…
Quand on vous dit qu’il en existe pour tous les goûts…

    

Une brasserie

Processus de fabrication de la bière

Le savais-tu ?

La Belgique a toujours été le pays de la bière. Sur la Grand Place de Mons, un café a pour enseigne Aux deux cents bières. C’est déjà pas mal. Un site très en vogue présente les 1200 bières belges sur le marché.

A boire avec modération ! Sacrebleu !

 
point interrogation
PARTENAIRES-contacts-plan d'accés-mentions légales