baniere detectivarium

Guillaume &
Mikajoh

La numismatique

empreinte

La numismatique (du latin numisma, « pièce de monnaie ») est une science qui a pour objet l'étude des monnaies et des médailles. Elle est particulièrement utile dans les recherches en histoire antique lorsque les écrits étaient rares. La découverte de pièces sur un site archéologique est aussi décisive pour dater celui-ci.
S’il est difficile de déterminer avec précision l’apparition de la monnaie, elle s’est imposée dès que le troc s’est avéré impossible avec l’augmentation des échanges commerciaux dans les sociétés primitives.
Hormis sa finalité scientifique, la numismatique est une aide précieuse pour les collectionneurs. Les intérêts des numismates sont nombreux : historique, artistique, technique, culturel, ou simplement pour thésauriser. La passion de collectionner est ancienne, mais à la Renaissance la mode de posséder un cabinet de monnaie s’est répandue chez les plus riches. George III, roi d'Angleterre, partageait cette passion avec son chirurgien William Hunter : leurs collections alimentent actuellement le fond numismatique du musée de Glasgow.

0. Agence Detectivarium
1. Les livres
2. Prochaines parutions
3. Les auteurs
4. Autour des livres
5. Jeux
6. Bonus


Joseph Pellerin,
numismate français, (1684-1782)

 

Aujourd'hui, la numismatique s’est démocratisée. Avec la croissance de la demande sont apparus de nombreux intermédiaires sur le marché. Ils proposent l'acquisition de pièces, mais aussi leur évaluation ou des ventes aux enchères.

Franc à cheval (1360)

Cet écu en argent fut frappé dans le royaume de France de 1774 à 1792. Gravé par Duvivier, il représente côté face un buste du roi Louis XVI, portant une veste brodée, les cheveux noués par un ruban. Côté pile, on découvre un bouclier avec trois lys, couronné entre deux branches d’olivier.
Son poids est de 29,48 grammes pour un diamètre de 41 millimètres. À l’époque, son cours légal était de 6 livres tournois. Actuellement, il se négocie pour plusieurs centaines d’euros.

   
L'écu dit aux lauriers ou
aux branches d’olivier

Le savais-tu ?

Certaines monnaies sont de véritables curiosités. En Afrique, on utilisait un coquillage, le cauris. Malheureusement, les Européens en firent tellement circuler qu’il ne valut bientôt plus rien.

 
point interrogation
PARTENAIRES-contacts-plan d'accés-mentions légales